Producteur rock

Nap Eyes

Nap Eyes

Originaire de Nouvelle-Écosse, Nap Eyes fait de la pop à guitare lettrée et tordue réfractée à travers la pluie grise d’Halifax. Enregistrées live, leurs chansons sont aussi désordonnées que sophistiquées, avec un œil qui regarde la poussière et l’autre vers le firmament, habitant un monde asymétrique ou des odes à la NASA et au champ magnétique de la Terre coexistent facilement avec des paroles sur l’insomnie et le fait de trop boire.

Dans le monde de Nap Eyes, les détails ordinaires ponctuent (et perforent) les soucis cosmiques, pendant que le compositeur, chanteur et guitariste Nigel Chapman se bat contre de l’air et des anges, luttant (et échouant souvent) à réconcilier les désaccords du Romantisme, à la fois réels et imaginés, qui définissent nos vies : entre l’ordre et le chaos, le solipsisme et la camaraderie, l’anxiété des (dés)ordres sociaux à la fois grands et petits, et les intersections et oppositions variées de la religion, de l’art et de la science. Ces trois dernières catégories qui s’effondrent semblent particulièrement pertinentes à Chapman, un biochimiste qui passe ses journées dans un laboratoire de recherche. Pour nous tous, notre travail diurne et nos études informent notre créativité, le jour devient tout doucement la nuit, et ce n’est donc pas une surprise que les maladies de « masse de protéines du cerveau » et de « régulation oncogène poussée » apparaissent dans les chansons de Nap Eyes, infectant, par proximité, les tropes plus traditionnels dans le songwriting de la maladie du cœur. Les chansons font écho parce qu’elles réussissent à équilibrer l’énigmatique et le quotidien avec délicatesse, traduisant des faux-fuyants à l’honnêteté percutante et non-évasive, une ambivalence à laquelle on peut s’identifier sans apathie.

Comme typiquement dans la scène musicale insulaire d’Halifax, Nap Eyes partage trois de ses quatre membres, Josh Salter (basse), Seamus Dalton (batterie) et Brad Loughead (guitare), avec deux autres remarquables groupes locaux qui ont le même état d’esprit et avec qui ils partent parfois en tournée : Monomyth (le projet de Josh et Seamus) et Each Other (qui comprend Brad ainsi que l’ingénieur du son de Nap Eyes Mike Wright.) Ce sont de vieux amis qui ont collaboré dans des configurations variées au cours de ces dix dernières années. Même si les mélodies vocales, qui sont définitivement mélancoliques, sont de Nigel, Josh Seamus et Brad sont les architectes principaux de la signature sonore passionnée de Nap Eyes, qui avance vivement et de belle façon au côté de la pop music océanique (The Clean, The Verlaines, The Go-Betweens), et à travers les verso des pages de Peter Perrett (The Only Ones, England’s Glory) et Nikki Sudden (Swell Maps, Jacobites), via tout ce qui rappelle Lou Reed et Modern Lovers, sans jamais ressembler à quoi que ce soit d’autre d’aujourd’hui.

Une partie du secret de Nap Eyes réside peut-être dans leur méthode d’enregistrement, qui évite les overdubs afin de capturer plutôt l’immédiateté et la singularité des prestations live du groupe. Nigel explique leur méthodologie au mieux : « Tu as un bon feeling sur la chanson, tout le monde l’a, tous à un moment précis, et donc les choses se font naturellement, et même les erreurs semblent naturelles. Ce n’est pas pour discréditer tous les enregistrements incroyables faits par de différents principes, c’est juste que ça a sa propre histoire. » En conséquence, aussi bien musicalement que dans les paroles, la musique de Nap Eyes articule l’urgence de la grâce juvénile. C’est le son du fait d’être jeune et vivant dans la ville, un contrepoint ténu et éphémère de l’anxiété et de l’imprudence, du sérieux et de la malice.

Suivant la réédition en juillet 2015 de leur premier album Whine of the Mystic qui était sorti en 2014, Nap Eyes a sorti un nouvel album début 2016, intitulé Thought Rock Fish Scale. Cet album qui a connu un succès critique, décrit par Pitchfork comme « débordant de passion et de protestation », a été nominé pour le Polaris Music Prize.

facebook.com/napeyes | napeyes.bandcamp.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Wordpress Themes - Wordpress Video Themes - Wordpress Travel Themes - WordPress Restaurant Themes