Producteur rock

Bill Callahan

Posted by on mai 2, 2019 in Artistes | 0 comments

Après l’album « Dream River », la vie de Bill a connu quelques changements – des changements positifs : un mariage et un enfant. Mais après ça, il lui fût soudainement plus difficile de retrouver l’espace dans lequel ses chansons avaient l’habitude de prendre forme, et comment transformer ces nouvelles expériences en chansons. Ses chansons ont toujours été insaisissables, flottant entre fiction et autobiographie. Si cette fois, tout cela semblait différent, après 20 ans à écrire de la musique, il n’était pas prêt à changer pour autant. Ou peut-être, après tout ce temps, l’évidence avait juste besoin d’être un peu plus explicite ?

Tout d’abord, c’est un genre d’album différent. Bill écrit désormais au-delà de l’état d’esprit de ses trois albums « Eagle » – « Apocalypse » – « River », et « Shepherd in a Sheepskin Vest » est véritablement sa propre bête. Les chansons sont plus courtes, et plus nombreuses. Vingt chansons, c’est beaucoup, mais encore, cela va plus loin que ça. Lorque vous écouterez enfin « Shepherd in a Sheepskin Vest » dont la sortie est prévue le 14 juin 2019, un sentiment d’entièreté vous envahira. Il s’agit de son premier album en presque six ans ! De quoi avez-vous besoin de plus pour vous sentir complet ?

dragcity.com/artists/bill-callahan |


Lire la suite

Post Animal

Posted by on avr 30, 2019 in Artistes | 0 comments

Les membres de Post Animal, basés à Chicago, sont des frères d’armes. Bien qu’ils n’aient formé le groupe qu’en 2014 et n’aient commencé à tourner qu’en 2017, leur affinité pour les riffs léchés, les accroches pop et les tendances psychédéliques les a liés bien plus étroitement que le nombre d’années qu’ils ont passé ensemble ne peut le suggérer. Initialement créé quand des amis d’enfance, le bassiste Dalton Allison et le guitariste Matt Williams, ont rencontré le claviériste et guitariste Jake Hirshland, le son du groupe a commencé à prendre forme lorsque les trois ont enrôlé quelques copains de plus, qui venaient à la fois de la scène musicale de Chicago et de leurs restos à hamburgers locaux. Post Animal a ainsi été complété par le batteur Wesley Toledo et les guitaristes Javi Reyes et Joe Keery (qui n’est pas présent lors des tournées).

Comme la plupart des groupes de la communauté musicale de Chicago, Post Animal a fait ses débuts en jouant dans des sous-sols DIY et des petits clubs rock. Avec l’EP « Post Animal Perform The Most Curious Water Activities » sorti en 2015, puis avec son ensemble de singles mémorables en 2016 « The Garden Series », le groupe a présenté des mélodies pop fascinantes et contagieuses. Entre ses impressionnants premiers morceaux et ses concerts sauvages où les membres du groupe se partagent le chant, Post Animal a incontestablement pris sa place parmi les groupes prometteurs les plus excitants de Chicago. Tournant intensément aux Etats-Unis avec des groupes tels que Twin Peaks, Wavves, White Reaper et bien d’autres, Post Animal ne sont jamais aussi heureux que lorsqu’ils jouent dans une salle remplie d’amateurs de musique.

Le premier album des Chicagoans, « When I Think Of You In A Castle », sorti en avril 2018 chez Polyvinyl, est le produit de six amis créant de la musique qu’ils aiment. L’esprit collaboratif de l’album est plus qu’évident tout au long des dix morceaux dont il est composé et le lien qui unit Post Animal est presque impossible à décrire. Le mieux est encore de l’observer en plaisantant un peu avec eux au stand merchandising après un concert où on a bien transpiré !

postanimal.bandcamp.com | facebook.com/postanimal

Lire la suite

L’Épée

Posted by on avr 29, 2019 in Artistes | 0 comments

L’Épée est l’alliage composé d’ Emmanuelle Seigner, Anton Newcombe (The Brian Jonestown Massacre) et The Limiñanas. La collaboration s’est concrétisée l’an passé, quand The Limiñanas ont enregistré leur dernier  album « Shadow People » avec Anton Newcombe dans son studio berlinois. Quand Emmanuelle Seigner s’est présentée au studio lors de l’enregistrement, une alchimie naturelle qu’on retrouve dans cette collaboration s’est dégagée immédiatement. Leur album, à sortir à la rentrée, a été enregistré entre Cabestany (la ville des Limiñanas, située près de Perpignan) et le Cobra Studio d’Anton Newcombe situé à Berlin. Ce disque semble hanté par l’esprit des yéyés, qui chanterait sur les vastes étendues d’un rock psyché qu’on aime tant. Chose amusante, le nom l’Épée a été trouvé par Anton au cours d’un rêve qu’il avait fait. La première tournée européenne de L’Épée débutera en septembre 2019 par un concert au festival angevin Levitation France !

Lire la suite

Pip Blom

Posted by on avr 28, 2019 in Artistes | 0 comments

L’amsterdamoise de 22 ans Pip Blom a commencé à composer, enregistrer et sortir ses propres chansons d’indie-pop en 2016. Ses premières chansons, qui étaient simplement mises en ligne sur internet, ont rapidement accumulé des milliers et des milliers d’écoutes, ce qui a poussé Pip à recruter un groupe et à commencer à les jouer en live. Sont donc arrivés son frère Tender Blom à la guitare et aux chœurs, Darek Mercks à la basse et Gini Cameron à la batterie, Pip étant elle-même à la tête du groupe en tant que chanteuse et guitariste.

Les concerts dynamiques du groupe ont rapidement fait dresser l’oreille de la presse et des radios : la chaîne musicale de Vice a acclamé Pip en disant qu’elle était « prête à rejoindre les rangs des groupes à guitares qui montaient en 2018 » et BBC 6 Music a placé les singles « I Think I’m In Love » et « Pussycat » dans leur Top sélection. L’animateur de cette radio Marc Riley a dit de « Pussycat » que c’était de la pop parfaite et Gideon Coe l’a qualifié d’excellent. Sur BBC Radio One, la radio la plus populaire de Grande-Bretagne, Pip Blom a fait une session live à Maida Vale pour Huw Stephens. Pas mal pour quelqu’un dont les ambitions premières étaient d’écrire quelques chansons et de les mettre en ligne sur internet au cas où des gens voudraient les entendre. Mais Pip ne s’est pas arrêté là !

2018 l’a vue sortir son frénétique EP « Paycheck » et assurer la première partie de groupes comme The Breeders, Franz Ferdinand et Garbage. Pour finir cette année déjà bien chargée, quelque chose de spécial lui est arrivé : quelques instants avant de monter sur la scène du Lexington à Londres et de jouer devant une salle comble, le groupe a signé chez Heavenly Recordings. Son premier album « Boat » sortira le 31 mai 2019 chez le prestigieux label.

pipblom.com | facebook.com/pipblommusic/

Lire la suite

Papooz

Posted by on avr 26, 2019 in Artistes | 0 comments

PAPOOZ « Night Sketches » (Half Awake/Idol/PIAS) sortie le 8 mars 2019

Qui n’a pas encore en mémoire leur tube Ann Wants To Dance ? Bande-son de l’été 2015 et clippée par Soko (plusieurs millions de vue), cette ritournelle ensoleillée et addictive jetait les bases du songwriting à quatre mains d’Ulysse Cottin (le brun) et d’Armand Penicaut (le blond). Ces deux histrions, qui composent et chantent indifféremment dans la langue de John Lennon, posaient l’air jovial sur la pochette de leur album inaugural, Green Juice (2016), enregistré au Cap Ferret et mixé par Ash Workman (Metronomy, Frànçois & The Atlas Mountains, Baxter Dury). Car Papooz pratique l’art de la pop chaloupée et du groove imparable comme peu de leurs compatriotes – à part Phoenix, on ne voit pas. Un pied dans la pop tropicale, l’autre dans la bossa débridée et la tête dans les seventies américaines, Ulysse et Armand font la paire. Faussement dilettante et fichtrement inspiré, le tandem combat la morosité ambiante en chansons.

Et quelle meilleure nouvelle en plein hiver qu’un disque de Papooz pour faire remonter la température ? Si l’on vous épargnera le couplet galvaudé du “capdifficile-du-second-album”, Night Sketches dévoile un autre visage du duo.
D’obédience plus électrique et nocturne, ce disque est le fruit d’un travail méticuleux de production, en collaboration étroite avec Adrien Durand, la tête pensante de Bon Voyage Organisation (BVO) qui en signe la brillante réalisation. “Contrairement à notre premier album, qui regroupait des miscellanées de chansons écrites depuis des années et enregistré sans la science de production ni de l’arrangement, nous avons « mentalisé » ce nouveau disque. On a souhaité faire le pont entre les seventies et les eighties, en étant encore plus groovy.” Soit un savant mélange de pop à papa (Steely Dan en tête) et de synthpop pour un résultat étourdissant. “Leur force, c’est le songwriting”, reconnaît sans ambages Adrien Durand.

Entouré par des fines lames de studio – le batteur Wendy Killmann (BVO, Adrien Gallo), le bassiste Maxime Daoud (Forever Pavot, Ojard) et le saxophoniste Julien Cavard (BVO, Amadou & Mariam) –, les deux Papooz peuvent ainsi donner libre cours à leurs ambitions artistiques, parfaitement assouvies par le leader de BVO à la culture XXL. Mixé par l’Italien Andrea Suriani (Cosmo, Calcutta, Giorgio Poi), Night Sketches fait la part belle à l’écriture et à la composition, à la fois classique et pop moderne, d’Ulysse et d’Armand. Du single évident en ouverture (You And I) à une ballade poignante (About Felix inspiré par la perte d’un ami), de tourneries imparables (Theatrical State Of Mind et Pacific Telephone, dont le titre est tiré d’un poème de Bukowski) à un saxophone impétueux (Let The Morning Come Again), d’une plage soft rock (Danger To Myself, le premier extrait de l’album) à un virage ska (Undecided), Papooz ne se refuse rien. Et emporte l’adhésion sans coup férir.

papooz.net | facebook.com/papoozband

 

Lire la suite

Sebadoh

Posted by on avr 23, 2019 in Artistes | 0 comments

Six ans se sont écoulés depuis la sortie du dernier album de Sebadoh. On pourrait donc se dire que la sortie de leur neuvième disque, « Act Surprised », n’a que trop tardé, mais en fait, c’est relativement rapide pour les légendes de l’indie rock lo-fi. Après tout, il y a eu un semi-hiatus de quatorze ans entre « Defend Yourself » sorti en 2013 et son prédécesseur, « The Sebadoh », alors vraiment, six ans, ce n’est rien du tout. Par ailleurs, le trio (Lou Barlow, Jason Loewenstein et Bob D’Amico), avait une bonne raison. « Lou se fait tout le temps kidnappé par Dinosaur Jr. pour des tournées hyper excitantes et rock’n’roll », glousse Loewenstein. « Donc quand on le récupère, il faut qu’on rallume le feu. » Et c’est exactement ce que le groupe a fait, en enregistrant 15 nouvelles chansons avec Justin Pizzoferrato, l’ingénieur qu’on retrouve derrière de nombreux albums de Dinosaur Jr.

Enregistré à Sonelab à Easthampton dans le Massachussetts, cet album marque un changement d’approche pour le groupe, dont les membres avait non seulement produit leur album précédent eux-mêmes, mais pour lequel ils s’étaient aussi donné un peu plus de temps que d’habitude pour tout finaliser. La concentration de Loewenstein est similaire mais ses chansons sont plus turbulentes, un reflet de l’anxiété qu’il dit ressentir la plupart du temps et qu’on peut entendre dans les nerveuses « Stunned » et « Battery ». Selon lui, c’est quelque chose qui est aggravé par ces temps de technologie avancée, particulièrement avec la domination grandissante des téléphones portables et d’internet dans nos vies de tous les jours. Dans cette mesure, « Act Surprised » est un album vital pour l’âge moderne. Et alors qu’il contient les marques de fabrique typiques qui ont défini Sebadoh tout au long de leurs remarquables 30 années de carrière, c’est aussi un album qui trouve le groupe revigoré, redynamisé, qui explore de nouvelles directions et où le groupe est au meilleur de lui-même. Il sera disponible le 24 mai 2019.

sebadoh.com | facebook.com/realsebadoh


Lire la suite
Wordpress Themes - Wordpress Video Themes - Wordpress Travel Themes - WordPress Restaurant Themes