Producteur rock

The Buttertones

Posted by on juin 20, 2017 in Artistes | 0 comments

Formés en 2011 à Hollywood avec Sean Redman (basse, auparavant dans Cherry Glazerr), Richard Araiza (guitare et chant) et Modesto ‘Cobi’ Cobiån (multi-instrumentiste et batteur), alors qu’ils étaient des marginaux du lycée (ou des ‘drinking buddies’ selon eux), les Buttertones ont sorti leur troisième album chez Innovative Leisure en avril 2017.
Enregistré aux côtés du producteur Jonny Bell dans les studios Jazzcats de Long Beach, «Gravedigging» est le fruit d’un savant mélange entre le rock rétro des années 50 / 60 et la scène garage pop actuelle. En découle 11 morceaux à l’atmosphère surprenante et mystérieuse, qui pourraient incarner la B.O d’un vieux film d’espionnage américain second degré avec une bande son qui rappelle les Alleycats ou encore les Deadbeats du label Dangerhouse Records. Le résultat : un film ne demandant qu’à devenir un album plus qu’un album demandant à devenir un film, plein de scènes d’actions, de tension, de relâchement qui rappelle la musique américaine avant que les Beatles ne lui fasse un lifting : le surf, la sweet soul, l’overdrive garage du saxophone des Sonics, qu’ils combinent avec l’énergie punk et la précision du post-punk.

facebook.com/buttertones

Lire la suite

The Last Band In Town

Posted by on juin 20, 2017 in Artistes | 0 comments

« The Last Band in Town » est monté pour la première fois sur scène au Chabada à Angers le 22 décembre 2012 pour célébrer les 10 ans de la mort de Joe Strummer, le 22 décembre 2002, et lui rendre hommage au cours d’une soirée entièrement consacrée à ses chansons et à celles du CLASH. Ce groupe a le sens du devoir.

« The Last Band in Town » tient son nom d’une chanson du deuxième album du CLASH « The Last Gang in Town », pour ceux qui connaissent. Ce groupe a des références. (Comme le montre également son affiche.)

« The Last band in Town » est intégralement composé d’inconditionnels du CLASH, exerçant et ayant exercés au sein de La Ruda, Zenzile, Casbah Club et autres La Phaze. Ce groupe est génétiquement non modifié et garanti 100% pur CLASH.

« The Last Band in Town » revisite tous les aspects de la discographie du CLASH, du premier album à COMBAT ROCK en passant par LONDON CALLING. Ce groupe a de la mémoire.

« The Last Band in Town » n’est pas un tribute band. Ce groupe EST le CLASH.

Celui que vous avez peut-être eu la chance de voir sur scène, ou celui tel que vous vous l’êtes imaginé, que vous auriez aimé voir mais vous étiez trop jeunes, celui qui vous a donné envie de monter sur une scène, celui qui vous a ouvert en grand les oreilles sur la sono mondiale, les yeux sur le monde autour de vous, celui qui vous a aidé à grandir.

Une attitude et un état d’esprit. La flamme du CLASH ne s’éteindra pas. Complete Control.

Lire la suite

INHEAVEN

Posted by on juin 20, 2017 in Artistes | 0 comments

Depuis leur passage par le Festival anglais The Great Escape le culte d’INHEAVEN semble s’élargir de façon exponentielle et ce alors qu’ils sortent leur premier album éponyme le 1er septembre 2017. Produit par Tom Dalgety (Royal Blood, Pixies, The Maccabees) et enregistré aux Rockfield Studios, les débuts d’INHEAVEN sont le son d’un groupe qui va changer la vie des adolescents, la longueur et la largeur de la nation et au-delà.

L’album débute avec ‘Baby’s Alright’, dans lequel une ligne de basse proéminente qui évoque les ouvertures de groupes comme The Ramones et The Damned se fond dans une mélodie qui incite à la révolte et à l’appel aux armes. Bien qu’INHEAVEN soit connu pour faire penser à Slowdive et My Bloody Valentine en superposant des voix de rêve sur de vastes flottes de guitares déformées comme sur ‘Regeneration’, ‘Vultures’, lui, est très différent. Son ouverture métallique et morose éclate avant que les chants de Chloe Little provoquent un changement de vitesse radical.

INHEAVEN trouve ses fondements autour de l’amour partagé du chanteur / guitariste James Taylor et de la bassiste Chloe Little pour les groupes qui incitent les jeunes à voir le monde d’une manière différente.

La paire s’est engagée dans un projet audio-visuel, en recrutant son voisin Jake Lucas à la guitare lead et Joe Lazarus à la batterie. Pour tester leur compatibilité créative, Little a compilé des images dans une vidéo de 30 secondes et a demandé à Taylor d’écrire de la musique dessus.

Les choses se sont installées assez rapidement. Ils ont mis en place un site mystérieux avec des vidéos cachées, fait des fanzines, ont produit leurs propres artworks et ont envoyé leurs chansons à des blogs à travers le monde. Les choses sérieuses ont commencé après la sortie de leur premier single officiel ‘Regeneration’ sur le label Cult Records de Julian Casablancas.

Cette ascension a continué sans relâche avec des concerts avec Circa Waves, Jamie T et Blossoms, tandis qu’Annie Mac, Huw Stephens, Steve Lamacq, Chris Hawkins, Chris Martin et John Kennedy ont tous soutenu le groupe avec des passages radio.

Le groupe a déjà confirmé une série de festivals d’été avec un passage sur la scène NME / BBC Radio 1 au Reading Festival et au Leeds Festival, et annonce également maintenant les détails d’une tournée en tête d’affiche à l’automne pour soutenir l’album.

inheaven.cofacebook.com/INHEAVENBAND 

Lire la suite

Francobollo

Posted by on mai 18, 2017 in Artistes | 0 comments

« Le groupe suédois amène un côté léger à la pop théâtrale » – DIY

« Ce quatuor suédois prouve que l’indie n’est vraiment pas mort » –  NOTION MAGAZINE

« De la pop indie suédoise merveilleusement décalée » – CLASH MAGAZINE

« Francobollo crée de la jubilation… Faisant fusionner avec succès l’étrange et le merveilleux » – THE LINE OF BEST FIT

« Arborant le côté branleur de Mac DeMarco et les riffs indomptables de Pavement… Le charme de Francobollo réside dans leur capacité à passer sur les détails et à vous initier à leur irrésistible mouvement qui consiste à ne rien en avoir à foutre. » – LONDON IN STEREO

Distordu, enfantin, dynamique, nerveux, malicieux, Francobollo est tout simplement tout ce que vous avez toujours voulu, mais que vous n’osiez pas demander. Les membres du groupe, qui se sont rencontrés à l’école à Lund, en Suède, ont joué et ont enregistré pour des groupes tels que Slow Club, LA Salami et avec des membres de Mystery Jets. Se faisant les dents dans les soirées du Nord de Londres, le groupe est aussi à l’aise dans des trous intimistes que sur les scènes de grands festivals, débordant toujours de joie, convainquant les foules avec facilité.

Le producteur Charlie Andrew, qui est récompensé d’un Mercury Prize et d’un Brit Award, s’est beaucoup intéressé à eux après les avoir vu jouer et a fait d’eux la première signature de son nouveau label Square Leg Records.

« Long Live Life » – Le très attendu premier album de Francobollo, dont la sortie est prévue le vendredi 14 juillet 2017, était une façon de tester comment capturer l’atmosphère des concerts du groupe, pour laquelle ils sont largement reconnus. Le résultat a été une approche peu orthodoxe de l’enregistrement pour la plus grande partie de l’album : devant un public, avec le but d’injecter la personnalité de Francobollo dans les enregistrements, ce qu’ils ont réussi à 100%.

Ayant déjà reçu des soutiens très encourageants de la part de of NME, DIY Magazine, CLASH Magazine, NOTION Magazine, London In Stereo, The Line Of Best Fit, Dork, Gold Flake Paint, Ja Ja Ja et bien d’autres sur internet, et ayant été beaucoup diffusé par Radio 1, 6 Music, Radio X, Beats 1 et bien d’autres, le groupe est sans aucun doute prêt à avoir un vrai impact dans les douze mois à venir, et au-delà.


Lire la suite

Hazel English

Posted by on avr 25, 2017 in Artistes | 0 comments

Lire la suite

Fleet Foxes

Posted by on avr 4, 2017 in Artistes | 0 comments

Le 16 juin, Fleet Foxes va sortir Crack-Up (Nonesuch Records), son troisième et très attendu nouvel album. Crack-Up arrive six ans après la sortie d’Helplessness Blues et près de dix ans depuis le premier album du groupe qui était sorti en 2008. Fleet Foxes a sorti la chanson “Third of May / Ōdaigahara,” extraite de l’album, un morceau épique de quasiment neuf minutes où l’on retrouve un piano, une guitare à douze cordes, un quatuor à cordes et les harmonies étincelantes qui sont la marque de fabrique du groupe.

Les onze chansons de Crack-Up ont été écrite par Robin Pecknold. L’album a été coproduit par Pecknold et Skyler Skjelset, son collaborateur de longue date et ami d’enfance. Crack-Up a été enregistré à plusieurs endroits aux États-Unis entre Juillet 2016 et Janvier 2017 : aux Electric Lady Studios, Sear Sound, The Void, Rare Book Room, Avast, et The Unknown. Phil Ek a mixé l’album à Sear Sound et il a été masterisé par Greg Calbi à Sterlign Sound. Fleet Foxes est composé de Robin Pecknold (voix, multi-instrumentiste), Skyler Skjelset (multi-instrumentiste, voix), Casey Wescott multi-instrumentiste, voix), Christian Wargo (multi-instrumentiste, voix), and Morgan Henderson (multi-instrumentiste).

Fleet Foxes”, leur premier album, a eu un impact profond dans le paysage musical international, leur faisant gagner le premier Music Award Prize d’Uncut, et les classant en tête de plusieurs listes « Best-Of », dont les 100 Meilleurs Albums des années 2000 de Rolling Stone et les 50 Meilleurs Albums de 2008 de Pitchfork. Il est disque d’or en Amérique du Nord et disque de platine au Royaume-Uni et en Australie. L’album suivant, Helplessness Blues, a rencontré le même succès critique que son prédécesseur (5 étoiles par MOJO, 4 par Rolling Stone, le titre de Best New Music par Pitchfork). Cet album est disque d’or au Royaume-Uni et a été nommé aux Grammy awards.

Lire la suite
Wordpress Themes - Wordpress Video Themes - Wordpress Travel Themes - WordPress Restaurant Themes