Producteur rock

Cabbage

Cabbage

Politburo formé par cinq personnes et basé à Manchester, qui sert une attaque satirique et idiosyncratique sous la forme d’un neo post-punk discordant.

Avec le désir collectif de s’exprimer de façon créative et artistique dans un style à moitié révolutionnaire mais finalement significatif, Cabbage sont là pour se battre pour tout ce qui est bien. En 1825, Oliver Rodrigues a dit : « Le pouvoir des arts est en effet le moyen le plus rapide et le plus immédiat pour une réforme économique, politique et sociale, » et Cabbage rejoignent et s’immergent dans cette lutte et cette victoire inévitable.

Le 30 septembre, Cabbage ont sorti leur nouvel EP « Uber Capitalist Death Trade » chez Skeleton Key Records, label d’origine de Blossoms et actuel label de She Drew The Gun. Cet EP est le premier de trois EP que le quintet de Manchester qui est destiné à un grand succès va sortir, le second étant prévu pour le mois prochain. « Uber Capitalist Death Trade » suit le récent single « Dinner Lady », sorti en 45 tours sur le label de Tim Burgess Ogenesis Recordings.

Cabbage est composé de Lee Broadbent (chant), Joe Martin (chant, guitare), Eoghan Clifford (guitare), Stephen Evans (basse) et Asa Morley (batterie). Avec « l’humour noir des Buzzcocks, le surréalisme des Happy Mondays, les coupes de cheveux de plusieurs Stone Roses », Cabbage sont une explosion semi-contrôlée de chansons, d’énergie et d’opinions. NME décrit leur premier EP « Le Chou » comme « cinq titres post-punk furtifs et tordus bourrés de paroles explicites et d’une rage du niveau de Jack White » tandis que The Guardian suggère qu’ « ils veulent à tout prix pourvoir le poste actuellement vide de commentateur rock’n’roll de la Grande-Bretagne du Brexit. »

Au sujet du nouvel EP, Cabbage écrit : «Uber Capitalist Death Trade est le premier de son lot. Il rend hommage à la tragédie des soldats britanniques qu’on a utilisé et à qui on a lavé le cerveau, et qui ont ensuite été soit tués soit rejetés. Il rend hommage au fait que la nature humaine est sans pitié et à la douleur des villes vides socialement nettoyées, aux villes fantomatiques et effondrées de Grande-Bretagne. Il prie la présence gargantuesque que sont les Etats-Unis de la Liberté et supplie d’être puni par les doux pseudo-contes de Manchester. Lisez un livre, volez un milliardaire, écoutez Cabbage.»

facebook.com/cabbagelechou | ahcabbage.bandcamp.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre − = 0

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Wordpress Themes - Wordpress Video Themes - Wordpress Travel Themes - WordPress Restaurant Themes